Akiko & Pierre

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 21 avril 2010

La découverte des origines.

Dans un petit reportage radiophonique, Akiko avait évoquée sa prédisposition à créer des petits univers lorsqu'elle était enfant, en l’occurrence des dessins représentant des centaines de petits personnages évoluant dans des paysages complexes. L’effet était assez étonnant car ses « panoramas » étaient réalisés sur des feuilles de format A4 et pas un centimètre n’était oublié. La voilà de retour au Japon. Elle fait du rangement dans ses affaires. Au fond de la penderie, elle pousse une exclamation ! (difficile de savoir si elle est étonnée, effrayée, contente, en colère, un truc typiquement Japonais dont les nuances m’échappent encore.)
Elle ressort avec une petite boîte en carton d’environ 12 cm sur 5 cm. Elle la pose à côté de moi et me glisse à l’oreille « ouvre ». Délicatement j’ouvre le trésor, et s’offre à mes yeux les quatorze ans d’Akiko. Une vingtaine de petits gâteaux, fait avec je ne sais quoi, peints méticuleusement : Il y a même une boîte en carton miniature pour les mettre dedans. Je comprends mieux maintenant sa patience face aux aléas des installations « minimiamesque » et son intérêt jamais démenti pour les gourmandises.

En bas une pièce de 100 Yens: Environ le même diamètre que celle d'un Euro.

Petite précision d'Akiko de dernière minute: "je les ai fait avec de la pâte à modelée qui durcie en séchant et je les ai colorés avec la peinture à l'eau puis badigeonnés avec de la colle qui devient transparente en séchant! J'étais dingue!!!"

le petit reportage radiophonique

samedi 17 avril 2010

Un KATO cela fait toujours plaisir.

C’est mon dentiste qui m’a mis sur la piste d’une boutique de modélisme dans la périphérie de Takasaki. (Mon dentiste est fan de Manbosaï!)
Coincée entre une station-service et quarante concessionnaires automobile, la boutique s’appelle Hobby the Tomy. Une cour est aménagée en circuit de modèle réduit automobile, cela sent l’huile de vidange et le caoutchouc brûlé, une ambiance assez Mad Max, j’avais peur que l’on me jette des pierres si je rentrais sans blouson de cuir !
Derrière la caisse, des pistolets et fusils d’assaut, pas des vrais, mais très bien réalisé, très effrayant, si l'on veut on peut même les essayer dans un stand derrière!
Les premiers rayons sont garnis de pièces de moteurs, de roues, d’axes et plein d’autre chose qui resteront pour moi un mystère. Plus loin, en s’enfonçant (timidement) dans le magasin, les maquettes les coques, les carrosseries, la peintures, les aérographes, les autocollants.
Au bout à droite, enfin, un rayon de modélisme ferroviaire. J’apprends que l’échelle des trains ici est le N. En France, on est HO, donc ici c’est encore plus petit car on passe du 87eme au 160eme. Seule une boîte de figurines exposées est au 87eme, (Présentée ci dessous), et le reste est minuscule. Pour info, une figurine servant aux images de Minimiams fait environ 1,5 cm. C’est déjà coton à placer, mais en N, elle ne fait par conséquent que la moitié ! Dommage car il y avait une petite merveille typiquement Japonaise, dont je ferais un « minuscule post » plus tard.
Néanmoins, les figurines achetées ce jour-là, le sont aussi. Il est écrit sur la boîte que ce sont les personnages d’un wagon-restaurant d’un certain Train Bleu. Je ne sais pas s’il est Chinois ou Japonais, amis des trains laissez-moi des commentaires si vous le savez.

mercredi 7 avril 2010

Marketing créatif.

Les news Minimiams ne font pas dans le scoop, et peut-être avez vous dû déjà voir ces images, mais comme je les avais complètement oubliées dans un tiroir de mon ordinateur, les publier était une bonne manière de les "ranger".
Les images sont extraites d'un blog qui avait sélectionné les 33 idées de marketing innovantes et surtout ludiques de l'année dernière. Celles qui sont présentées me font penser un peu à des "Maxi Miams", et j'aime toujours ces télescopages d'échelles. Je vous laisse regarder le reste sur lien ci-dessous, mais attention!! La première idée sur la page du blog dont sont issue les images, ne fait pas dans la dentelle!!

Merci au Blog Bored Panda.

jeudi 1 avril 2010

Ski, Snow & Cie

Le Monde Magazine me demande chaque semaine de nouvelles illustrations à faire, c’est un travail passionnant, mais parfois cela devient un vrai casse tête. Par exemple, cet hiver, j’ai eu droit à tous les dérivés du ski. Une vraie galère, de plus je n’ai que deux sortes de figurines de skieurs, donc, il fallait donc sortir des idées tirées par les cheveux pour créer les images. Message personnel et donc complètement inutile : J’ai appris à faire du ski cette année ! Le monde Magazine y est-il pour quelque chose ?

Ski.

Randonnée en raquette.

Speed-riding.

Ski de randonnée.

Snow-board.

Ski hors-piste.

lundi 29 mars 2010

Yokoso Minimiams

Les Minimiams ont fait leurs valises et sont parties pour un an au pays des Sushis.
Nous avons bien quelques idées pour de nouvelles images, mais le temps de poser nos affaires, nous ne garantissons pas de nouvelles productions dans les semaines avenirs.

Je voulais faire cette image avant de partir, mais je n’ai malheureusement pas pu le faire tant la préparation du départ a été longue. Donc les sushis sont pour une fois « made in Japan » (mais je ne ferais aucun commentaire sur la qualité), sorties tout droit du supermarché «Fressay» à cotés de chez ma belle mère. En accueil l'Ikura maki (œufs de saumon), un de mes préférés, il y aura sûrement d'autres images avec lui, je le trouve aussi bon que magnifique, un bijou. Le camembert vient aussi de là-bas, pas plus gros qu’un Boursin et emballé comme un déchet radioactif. (Pourtant il ne sentait rien !?) La nappe est à ma belle mère, je n’avais pas de fond sous la main, et au final c’est bien dans l’esprit typique des motifs que l’on trouve sur tout le linge de maison ici.
Heureusement ma belle mère n’est pas rentrée dans la pièce où je faisais la photo, sinon elle serait tombée raide, car pour elle, il est impensable de poser des aliments à même la table (encore moins sur une nappe propre).

Donc voici la première image de la série Japonaise. Ja mata.


Ah oui, qui sont les personnages? Votre serviteur portant les valises, Akiko poussant Yamato, et Miyako avec son cartable au dos, prête à rentrer à l'école là-bas.

jeudi 4 mars 2010

La suite

Le Monde Magazine m'invite à collaborer encore un peu de temps avec lui. Donc, en attendant, voici quelques images que vous avez peut-être déjà vu, ou que vous auriez vu si vous aviez acheté cet EXCELLENT magazine.

Natation.

VTT

Kite Surf

Croisière

mardi 23 février 2010

Objets non identifiés!

Imaginez une tablette chewing-gum grimpée sur un escabeau en train de décoller ses congénères sous une table. Imaginez aussi des cacahuètes zombies en train de dévorer l'intérieur d'une autre, ou une tranche de bacon buvant un café avec un œuf.
Voilà des images sorties toutes droites de la tête toute ronde de Terry Border. À l'aide de file de fer, et d'une pince, il donne vie aux objets tel un drôle de docteur Frankenstein. J'aime cette dimension artistique, artisanale des objets présentés, et surtout, comme me la fait remarquer Akiko, l'attitude parfaite des poses qui donnent aux images une lecture instantanée de l'anecdote. Cela paraît simple, mais c'est un travail extrêmement précis qu'il met en œuvre pour nous apporter cette fraîcheur, et, sa lumière franche, publicitaire, sert à merveille les scénettes. Publicitaire dis-je; En effet, il en à réalisé quelques une, et cela se comprend. Je pense que nous en verrons aussi bientôt en Europe, car les Ben Objects sont prêt à submerger le monde pour notre bonheur.

lundi 22 février 2010

Naif


Les français connaissent Milk, magazine "trendy" et "hipe" pour parents bobos (cela n'enlève rien à sa qualité d'ailleurs). Connaissez vous Naif? C'est son pendant Espagnol. un joli mag qui à bien voulu nous faire une petite place. Muchas gracias.


"Serveur, il y a des gens dans mon assiettes!"

vendredi 19 février 2010

La Crevasse


Au début, on dépose des meringues de différentes tailles et d’aspects. Ce n’est pas une volonté, c’est un concours de circonstances, et là je parle des formes:
En effet, en ayant raté une première fournée, j’ai demandé à François (excellent pâtissier du restaurant Antoine à Paris) comment bien les réussir. Après bonnes notes, j’ai essayé à nouveau, et…, j’ai fini par en acheter !
Et bien même en acheter n’est pas moins facile, car les boulangeries, avides de profits rapides (surtout à Paris) délaissent, voir méprisent cette recette. Simple pourtant ! Peu coûteuse en plus ! Alors ? Comme me disait François, il faut les préparer le soir, et les mettre au four toute la nuit ! Moi qui croyais que les boulangers pâtissiers ne dormaient pas, que nenni, maintenant ils pioncent sur leurs deux oreilles, et la meringue s’ensommeille.
Bref, après quelques tours et détours pour en trouver, me voilà avec des belles bêtes, bien joufflues, constellées de fruits confits (que j’ai enlevé pour l’image.)
J’espère que cette image n’illustrera pas vos vacances au ski, néanmoins faite gaffe, je suis sûr que la meringue est moins lourde que la neige.

mercredi 17 février 2010

Bubble

Image type de l'inspiration par la figurine. À l'origine je voulais faire cette image avec du savon. Une bulle de savon, c'est beau! Mais ce n'est pas très comestible. Il n'y a pas beaucoup d'aliments avec lesquels on peut faire des bulles, et bien sur le "Chewouinegôme" est l'élément répondant fort bien à cette usage. Le plus dure fut de faire la bulle. Je l'ai photographié à part dans le même décor pour les correspondances de lumière, puis recollée sur l'image d'ambiance. (Et oui, le chewing-gum, ça colle). Pour faire une belle bulle, il n'y en a qu'un, le Malabar!

Au fait, connaissez vous d'autres aliments avec lesquels on pourrait faire
des bulles (Hors liquide)?


mardi 16 février 2010

Un Zest de chine

La Chine n’est pas seulement l’usine du monde, c’est aussi les origines de la cuisine asiatique. C’est en répondant à l’invitation du magazine Zest que nous avons pu découvrir un superbe magazine culinaire, sophistiqué, gourmand, et parfois surprenant. Il est courant de dire qu’en Chine, il est possible de manger de tout, et en effet il y a dans ce numéro, une déclinaison très sophistiquée de recette à base d’une grosse « limace » de mer… (j’avais dit gourmand ?!) Bref, très beau magazine, superbe porte folio, merci à l’empire du milieu, le marché Chinois s’ouvre aux Minimiams.






mercredi 10 février 2010

Gary la référence

Dans nos (vos) créations, nous avons des multiples références qui nous habitent. Celles-ci sont parfois conscientes, d’autres inconscientes. Parfois ce sont les plus inconscientes qui sont réellement constitutives à notre travail, et ont ne les prends pas en compte à leurs justes valeurs, car on les à oubliées... (Comme dirait Ségolène, c'est la "clairitude" cet article.)
Mais parfois elles vous reviennent au détour d’un souvenir ou d’un regard jeté sur un objet : C’est d’ailleurs en jetant un coup d’œil sur une série de livres poussiéreux qu'hier, je vois ma collection « Far Side » de Gary Larson. Oh combien sublime humoriste sans qui je ne serais rien… hum, l’avoir oublié sur une étagère me rend honteux alors qu’il devrait être sur ma table de chevet, car sa série "Far Side" est une mine d’idées pour ceux qui veulent réaliser des situations comiques dignes des Monthy Pithon, Tex Avery et Woody Allen réunie (rien que ça !).
C’est un très modeste hommage que je lui rends dans ce modeste blog, mais il fallait bien qu’il y ai une place, et je vous laisse juge de son travail graphique simplifié au maximum, avec une sobriété d’effets et beaucoup de pertinence.

lundi 8 février 2010

Dream of flying

Jan von Holleben n'est pas un artiste qui travail avec des figurines, mais avec des enfants. Pour cela, il faut de l'imagination, et surtout une échelle! "Dream of Flying" est un ingénieux bricolage, simple, donnant le sentiment d'apesanteur en prenant les objets et les figurants en plongés, créant de ce fait une perspective étrange.
Perspective étrange créée aussi dans la série "journey to everywhere", en utilisant la profondeur de champs de l'objectif pour gommer toute sensation de distance entre le premier plan, et arrières plans de l'image, beaucoup utilisée par les touristes qui vont à Pise par exemple. Un travail frais, plein de candeur et de virtuosité. Merci!

Série Dream of Flying
The Astronauts

Journey to Everywhere
The Candy

mercredi 3 février 2010

Space Galette.

Faire dans la même image une référence à Georges Méliès et à l'Odyssée de l'Espace, ce n'est pas si mal.
À l'origine, c'est en regardant la vieille boîte de fève de mon enfance, que j'ai retrouvé cette fève (voir photo) au fond, engloutie par un monceau de fèves en plastique. Je dis bien en plastique, car dans les années 70 et 80, la plupart des fèves étaient de grosses camelotes (même si la magie était là!). Donc il y avait peu de céramiques dans nos galettes, et celle-ci faisait partie des trois que nous avions eu la chance d'avoir moi et ma sœur, véritables trésors pour mes yeux d'enfants.
Sa face de lune granuleuse me rappela une séquence célèbre du film de Méliès "le voyage dans la lune", où la lune à visage humain, se prend dans l'œil droit la fusée. Pour l'Odyssée de l'espace, mis à part qu'il y a un astronaute qui va à la rencontre de l'habitant de cette galette avec sa jolie couronne et sa part de galette qu'il laisse échapper, c'est surtout notre année qui m'y fait penser.


Le voyage dans la lune de 1902.


L'ouverture de 2001 que les Minimiam auraient adorés faire:

dimanche 31 janvier 2010

Bonne Année 2010 Happy New Year

C'était le dernier jour pour vous souhaiter cette nouvelle année, alors autant vous la souhaiter avec les dernières images produites!
It was the last day to wish you this happy new year, so we wish it to you with our last images of the month!




< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 >